Carte interactive
des fromages suisses

  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages
  • La Suisse, le petit pays des grands fromages

     
 

La Suisse, Le petit pays des grands fromages

Gruyère, Grisons, Valais, Romandie, Appenzell, Thurgovie… Chaque région de Suisse est le berceau d’un grand fromage apprécié des amateurs du monde entier. Et toute la diversité culturelle et géographique de la Suisse se retrouve dans ces fromages aux caractères si différents.

Autant de fromages de qualité dans un si petit pays, à première vue, c’est étonnant ! Et pourtant, si on y regarde bien... Le paysage helvétique est mouvementé, diversifié. Au cours des millénaires, l'homme lui a conféré son caractère spécifique. Il a transformé les terrains vierges et boisés en cultures ordonnées.

Mais seul un quart de la superficie de la Suisse se prête à une culture intensive, et la Suisse reste avant tout un pays de montagnes, de pâturages et de prairies, qui a su conserver une agriculture familiale où la production laitière tient une grande place.

On ne compte pas les petites fromageries de 4 ou 5 employés, et presque chaque village a sa laiterie, chaque route sa ferme. A croire qu’en Suisse, l’exode rural n’a pas eu lieu ! Les vaches sont partout. Et pour cause ! Les Suisses veillent jalousement sur leurs traditions et sont plein de ce bon sens qu’ont perdu beaucoup d’autres agriculteurs. Ici, les vaches mangent de l’herbe car l’ensilage n’a pas droit de cité. Les paysans suisses aiment leurs vaches. Ils en sont même littéralement amoureux.

Mais n’imaginez pas surtout pas « une usine à lait » à l’évocation d’une vache suisse. Qu’elle soit brune, rouge ou noire, ce serait une offense et une réelle méconnaissance de l’élevage laitier helvète. Ici, la qualité passe avant la quantité, et les vaches sont aussi les « jardinières » du paysage. Elles assurent la survie d’une agriculture de montagne, tout en séduisant la population touristique. Les paysans suisses ont toujours travaillé en harmonie avec la nature !

Les étables suisses abritent 1,7 million de bovins, qui assurent la moitié du revenu agricole du pays. La production laitière se chiffre à 3,8 milliards de litres de lait par an, dont quatre cinquième sont transformés en fromages, beurre, crème et yaourts. Tous les produits laitiers suisses satisfont à des critères exigeants. Les fromages en sont le parfait exemple, avec les nombreuses appellations et labels de qualité qui les consacrent.

Voilà pourquoi en Suisse, pays démocratique par excellence, toujours en « votation » pour une chose ou une autre… le fromage est roi !

Protection du paysage

Deux phénomènes caractérisent le panorama agricole helvétique. D'abord, l'importance prépondérante des prairies et pâturages. Ensuite, l'émiettement de champs, plus morcelés et variés qu'à l'étranger. Protéger le paysage, c'est aussi conserver ces deux aspects typiques du pays.

Les petites propriétés sont préservées par l'objectif primordial de la politique agricole suisse : le maintien des exploitations rurales familiales. Les nombreux pâturages et prairies ne peuvent être sauvegardés, quant à eux, que par une saine économie laitière.

Les plus vastes surfaces exploitées pour la production laitière se situent en altitude et dans les zones de collines. Leur survie implique donc inéluctablement la garantie du revenu vital du paysan de montagne. Car personne n'entretient aussi avantageusement que lui la végétation alpestre et, par là, les itinéraires de randonnées et les espaces de détente.

D'autres efforts doivent être consentis en plaine, pour éviter une modification radicale du paysage par la conversion aux cultures de trop vastes étendues.

Mais sur ce point aussi, on peut faire confiance aux suisses : attachés à leurs traditions, respectueux de la nature et écologistes avant la lettre, ils feront tout pour que le paysan continue à exploiter sa terre, cultive ses champs et conduise son bétail sur les pâturages… afin de produire des aliments de qualité et de préserver la beauté et l’intégrité des paysages !

Pour en savoir plus sur la Suisse, visitez Myswitzerland.com

VIDEO : L'origine du drapeau Suisse ?

 
 

 
     


Bookmark and Share
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entrez votre courriel